L'hyperacousie

Le maître mot concernant l'hyperacousie est "progressivité". Beaucoup de traitements échouent après une amélioration, voir empirent les choses parce qu'on veut aller trop vite.

Rappelez-vous ce que j'ai expliqué sur la capacité adaptative.  Si l'on va trop vite et qu'on dépasse les capacités du corps, c'est là qu'on fait des dégâts. 

Le ressenti de la personne doit non seulement être pris en compte, mais scrupuleusement respecté. L'idéal étant que la personne qui consulte dispose elle-même de la télécommande du traitement. Parce que jamais personne ne pourra, même avec tous les audiogrammes du monde, savoir ce que vous ressentez vraiment. Savoir ce qui est trop limite pour moi. 

Il est donc impératif que chacun reprenne son pouvoir et sa propre capacité à écouter son corps. Depuis tout petit on nous dit "c'est pas grave" quand on se fait mal. On nous apprend à nous "dépasser". Même si bien sûr, il n'y a pas lieu de s'attarder sur chaque petit bobo de la vie, il est important de se connaître, de savoir quelles sont nos limites et DE LES RESPECTER.

Trop souvent, les personnes en souffrance auditive vont faire des "concessions sociales" : "Je ne vais pas demander de baisser la musique, je vais passer pour le casse-pieds", "elles s'amusent tellement, je ne peux pas leur demander d'arrêter de taper dans les mains", "ce restaurant est bruyant... Bon, je serre les dents et ça va le faire."

Non, non, non, non, NON ! 

Cette période est révolue : vous souffrez d'un handicap. Silencieux mais un handicape qui risque de s'aggraver si :

1 - Vous ne vous connaissez pas suffisamment et ne savez pas détecter les "signes de fatigue du corps"

2 - Vous n'osez pas exprimer vos besoins.

Mais c'est de VOTRE VIE qu'il s'agit ici. 

Il est temps d'apprendre à prendre soin de soin, et de la façon dont on en a besoin. Pas en faisant des concessions qui seraient délétères... 

La T R T

Une thérapie proposée dans certains cabinets ORL a vu d'assez bons résultats : c'est la TRT (Tinnitus retraining Therapy). À l'instar de la neuro-cognitive, la TRT va utiliser le son pour réhabituer progressivement l'oreille. 

C'est une thérapie très efficace dès l'instant où elle respecte bien le protocole américain original. Le problème est qu'aujourd'hui, très peu de praticiens en France, pratiquent la véritable TRT. Par exemple, le bruit blanc est absolument à proscrire pour cette thérapie. Le bruit rose, bien plus doux est largement plus adapté. Pourtant, il n'est pas rare de rencontrer des personnes qui ont été traitées avec des bruits blancs. 

Man Vérification son téléphone

La Thérapie Neurocognitive (musicothérapie)

La musicothérapie est LA thérapie qui a changé ma vie et m'a tirée de l'hyperacousie.  C'est un grand espoir pout toutes les personnes souffrant d'hyperacousie. Son fonctionnement est prouvé et logique. Et je vous laisse la découvrir ici

La psychothérapie 

En complément d'une thérapie visant à traiter l'hyperacousie, il peut être salutaire d'opter pour une thérapie à visée émotionnelle. 

En effet, les effets de la thérapie sonore peuvent être longs et demander de la persévérance. Les moments de dépression et démotivation peuvent survenir. Il est important d'être soutenu moralement, sachant qu'il est préférable de ne pas mettre tout le poids de ce rôle sur la famille. 

Par ailleurs, si vous développez une phonophobie, un.e praticien.ne pourra vous aider à dépasser vos peurs et sortir du cercle vicieux qui peut s'être instauré.