Je m’appelle Claire.

J’ai accompagné de nombreux acouphéniques et hypercousiques ces dernières années.

 

J'avais 14 ans quand ma vie a basculée et que j'ai compris que j'aurai désormais des compagnons de route indésirables : les acouphènes.

Après plusieurs années de progression par palier des acouphènes et en parallèle, l'arrivée d'une hyperacousie très forte, je suis passée par une période sombre avec des idées suicidaires de plus en plus présentes. Je suis descendue très bas dans ces enfers…

C’est la musicothérapie qui m’a sauvée. La musicothérapie et tout ce que j’ai mis en place pour m’en sortir.  

Après ça, je n’avais plus d’hyperacousie, et mes acouphènes ont baissé si fort que je ne les entendais plus que dans le silence. J’ai connu ce niveau de paix durant plus de 10 ans.

J'ai alors décidé de mettre à profit mon aventure et d'aider les personnes qui connaissent aussi cette souffrance.

Formée à la naturopathie, à l'hygiène vitale, à la musicothérapie chez Sound Therapy International puis finalement chez Hiperion du Dr Issartel, j'ai créé mon programme et commencé à accompagner les personnes en souffrance.

Vous me croirez si je vous dit que ce fut bien plus compliqué et difficile que je ne l'imaginais ? :)

Mais à force j'ai commencé à comprendre quelques mécanismes, à voir les limites, les avantages et les inconvénients de chaque outil.


Au final j'en suis venue à comprendre que le meilleur thérapeute c'est soi-même. Personne de vous connaît comme vous-même, personne ne peut autant comprendre votre sensibilité comme vous la vivez, personne ne peut savoir avec précisions vos émotions, vos freins... Evidemment ça demande un travail personnel. On a tellement entendu « c’est pas grave » quand on se cognait étant petit. « Sois poli.e »,  ou encore « sois un homme » pour les garçons… Tout cet héritage qui nous a insidieusement appris à ne pas nous écouter… Il y a un vrai travail pour réapprendre à écouter notre petite voix intérieure...

Pour en revenir à mon parcours,  j’ai connu une deuxième phase, une deuxième crise en 2020. J'étais dans une cage d'escalier en repartant de chez un ami et la personne qui m'accompagnait à fait claquer son chewing-gum.... Et la résonance du "clac" a été épouvantable... Je vous passe les détails mais je me suis retrouvée au fond du trou en 2/2.............. pendant 24h :D

 Au bout de ces 24 heures, j'avais décidé que l'état d'esprit que je prônais auprès de mes abonnés, j'allais l'incarner. 

J'ai décidé de basculer les acouphènes au second plan... Et ça a marché. Je ne me suis même pas battue pour ça... Au contraire... J'ai lâché... complètement lâché. Et ça m'était tellement égal qu'ils soient là..... Ils avaient disparu en toile de fond et je n'y faisais plus du tout attention.

J’ai aussi pris conscience que ce que je défendais auprès de mes abonnés : faire ce qu’on aime vraiment dans la vie, écouter son coeur, éviter de se nier… Je ne le faisais pas moi-même…

 

Je passais beaucoup, beaucoup de temps à répondre aux demandes de chacun, à être très présente… Je restais disponible :  aussi bien pour les abonnés au programme que pour les gens qui avaient des questions. Joignable au maximum, investie au maximum. Et petit à petit ça m'a consumée...

Ajoutez à ça un déménagement et une période très difficile sur d'autres plans et je suis passée à deux doigts du burn-out. 

Alors j’ai décidé de rendre le programme accessible à tous et de retourner faire ce que j'aime le plus ici. L'animation 2D, le montage vidéo, le motion graphisme... J'incarne maintenant complètement toutes les recommandations que vous retrouverez dans mon programme. 

 

Le programme est maintenant complètement autonome. Vous pouvez vous y inscrire gratuitement et bnéficier de tout mon travail.

 C'est mon "cadeau" résultant de toute cette aventure. 

Un programme  "couteau-suisse"

Je ne prétends pas proposer la panacée : vous êtes sur un chemin difficile et semé d’embuches…

Au cours de ces années, moi et mes abonnés au programme avons remporté de belles victoires mais aussi subit des défaites.. Oui car on en sait peu sur les acouphènes et l’hyperacousie. Et chaque personne est différente et réagira différemment. Aussi il n’y a pas grand-chose à faire à part, tâtonner et tester.. Tester au maximum : remettre le corps le plus en forme possible pour qu’il soit capable de se soigner au mieux, prendre soin de soi pour éviter le stress, l’angoisse, tout ce qui génère et aggrave les acouphènes.

C'est le coeur de ce programme.

Les acouphènes, l’hyperacousie peuvent être le point de départ d’une nouvelle vie. Une vie où vous lâchez vos peurs d’être vous-même pour prendre les choses en main.  Une vie où vous vous surprendrez à être bien plus que celui.celle que vous êtes aujourd'hui.

J'avais 14 ans quand ma vie a basculée et que j'ai compris que j'aurai désormais des compagnons de route indésirables : les acouphènes. Et je ne regrette rien.